Beauté

Soigner ses ongles au naturel

Comment soigner ses ongles naturellement ? (Exit les durcisseurs!)

Je n’ai jamais été adepte du vernis à ongles, mais férue de soins en tout genre. Je parle des durcisseurs, soins brillance, soins pousse, soins ceci cela…

Je ne vais pas « cracher dans la soupe », certains ont été plutôt sympathiques à utiliser, voire même efficaces… si si ! Mais ! Car il y a un mais, je me suis aperçue qu’à peine le produit enlevé, mes ongles pétaient invariablement, un par un, ou se dédoublaient…. Le dissolvant n’aide pas en plus. Bref, des ongles de taille différente, dédoublés, fragiles, cassant pour rien…

J’ai cherché une solution alternative, et je pense l’avoir trouvée !

Mes huiles et moi

j’ai donc voulu tenter le passage aux huiles végétales, que j’ai prises chez Aroma Zone . J’aime ce site pour son choix hallucinant de produits en tout genre, des huiles essentielles en passant par les végétales, les hydrolats, les compos toutes prêtes pour tel ou tel type de soin. J’ai donc fouiné un peu, et opté pour un petit mix d’huiles, que je vous présente :

Les bases :

Huile de ricin : La base de mes huiles, elle favorise la pousse (cheveux et ongles) nourrit intensément. Je m’en sers notamment pour finir mon démaquillage le soir, et nourrir mes cils. J’en parle d ailleurs ici
Huile d’avocat : Excellent soin nourrissant, protecteur, et restructurant. Je la mets à la place du ricin, en alternance.
Huile de pépins de Raisin : Je m’en sers plutôt pour réparer la fibre capillaire, mais de temps en temps, j’en mets une tite goutte dans mon soin pour les ongles

Les petits frères :

Les quantités pour une composition sont très petites, aussi j’ai pris les petits formats (qui me tiennent déjà un moment !)
Huile de Germes de Blé : Utilisée pour lutter contre la sècheresse, elle va venir « sceller » la kératine de l’ongle (la preuve en image tout à l’heure)
Huile de Bourrache : Idéale pour lutter contre les ongles cassants, elle est revitalisante et protectrice.
Huile de Camélia : Elle lutte contre les ongles mous, cassants, elle apporte souplesse, et régularité de la pousse

Comment ?

Je n’utilise évidemment pas toutes les huiles d’un seul coup, je prends 1 base, que j’associe avec 2 petits frères. J’alterne sans vraiment avoir de plan, de programme. C’est un peu comme je le sens ^^

Dans un petit récipient (vraiment pas grand) je mélange par exemple 1/3 d’huile d’avocat, 1/3 bourrache et 1/3 germes de blé. Et tout simplement, je prends un coton tige, pour badigeonner grossièrement les ongles, et leur contour. Je laisse poser 2 secondes, puis je masse doucement mes ongles, en prenant soin d’englober la peau autour (histoire de la nourrir au passage).

Ca prend vraiment très peu de temps, devant la télé, ou calée tranquillement sur un coin de table !

Période de transition :

Vous risquez de connaitre une période de transition, un peu comme quand vous tentez le « no poo » avec vos cheveux. Quand j’ai commencé les huiles, et que j’ai banni le durcisseur, mes ongles n’ont pas vraiment apprécié, les 10 premiers jours environ. Cassants, dédoublés en permanence, ils ont fait la tronche ! Qu’à cela ne tienne, je n’ai rien lâché, et aujourd’hui, mes ongles sont nettement plus forts, plus résistants.

Au final :
on fait l’impasse sur le pouce, qui a subi un petit accident ^^

Je suis ultra contente, mes ongles se portent à merveille, poussent régulièrement et sont nettement plus résistants, souples et en bonne santé que lorsque je mettais du durcisseur !

Ce qui me manque un peu, c’est la brillance que donnait le durcisseur, aussi, je polit mes ongles avec une lime spécifique (qu’on peut trouver dans n’importe quel magasin, et en supermarché)

Ma spécificité :

Comme je le disais tout à l’heure, l’huile de germe de blé, entre autre, a une action très bénéfique sur un de mes ongles; explications :

Un de mes ongles a la matrice cassée. Comme vous pouvez le voir, dès le début, il est fendu au milieu. Aussi, à chaque fois qu’il arrive au bout, et qu’il pousse trop, il est invariablement scindé en deux. Même le durcisseur n’y pouvait rien, à part mettre une couche de pseudo colle dessus. Aujourd’hui, avec l’huile de germe de blé, cela ne règle pas le problème de base évidemment, mais voyez, l’extrémité de l’ongle n’est pas encore coupée en deux, le fait de sceller la kératine l’aide à ne pas casser.

Mais aussi :

Les huiles présentées ici peuvent être utilisées pour toute sorte de soins ! Démaquillage, entretien de la peau, des cheveux (en bains d’huile elles sont extra !)

Donc vous pourrez les utiliser de différentes manière.

Maman de 4, overbookée, active ,et make up addict ! Billets d'humeurs, d'humour, coups de coeur et découvertes

5 Comments

  • unbrindemaman

    Super ! j’ai appris plein de choses. Je ne fais rien de particulier à mes ongles que je préfère court (parce que j’adore manier toute sorte de pâtes en cuisine) mais le jour où j’y accorderai plus de temps je saurais vers qui me tourner :*
    EM.

  • Marion

    Génial cet article 🙂
    Je suis une grande fan d’aroma zone , j’ai pas mal de produit et me fabrique beaucoup de soin moi même
    J’avais encore jamais fais mes ongles avec ( je t’avouerai que j’ai quand même de beaux ongles naturellement .. mais ils se dédoublent un peu .. et moi j’ai la fâcheuse manie de toucher 😂
    Je vais essayer tous ça et je reviendrai te dire ce que j’en pense 🙂
    Merci pour ce partage

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :