et si on parlait de nos résolutions
Billets d'humeur

Et si on parlait de nos résolutions ?

Ca y est, on y est…Nouvelle année ! (au passage, si je ne vous l’ai pas encore dit : Meilleurs vœux hein) Et qui dit nouvelle année dit….résolutions !! Les fameuses résolutions, celles que l’on prend, en cours de réveillon, quand on a plus l’esprit très très clair… Ou celles du lendemain, une fois qu’on a réussi à ouvrir un œil (après 4 cafés). On est motivé par le changement de chiffre, le premier jour de la toute nouvelle année qui débute, on est plein de bonne volonté. Le livre est vierge, à nous d’en écrire les pages.

Sauf que je n’aime pas prendre de « résolutions ». Je ne sais pas, je trouve que c’est un terme négatif, comme une espèce « d’obligation » que l’on s’impose soi-même….Et qui provoquera un sentiment d’échec si on ne s’y tient pas.

Dans le top 3 des résolutions

On trouve les classiques :

  • Faire du sport
  • Arrêter de fumer
  • Manger plus sainement…

(Hum hum, comment dire, je suis déjà mal barrée haha ! *finit d’avaler son Ferrero Rocher*)

 

Résolutions sport

 

En ce qui me concerne, je ne prendrai donc pas de « résolution », que j’aurai déjà oubliée le surlendemain !

Je préfère parler d’objectif : Cela permet d’avoir un challenge, de se donner dans le sens positif du terme, pour réussir quelque chose, pas parce qu’on y est « obligé », mais parce qu’on en a vraiment envie. Vous allez me dire, ça revient au même ? Non ! L’objectif est positif, la résolution, négative (enfin je trouve).

 

Mes objectifs ?

Finalement, ils sont assez basiques ! Déjà, continuer, parce que mine de rien, une nouvelle année, techniquement parlant, c’est juste un chiffre qui change. Le quotidien lui, à la base, ne s’en trouve pas spécialement bousculé. (oui oui je suis rabat-joie parfois)

Ensuite, j’ai envie de dire, concrétiser certains projets. J’ai envie d’écrire, mais la peur de ne pas y arriver. Cette fois je vais me lancer, et advienne que pourra !

Une reconversion professionnelle ? Pourquoi pas, c’est à étudier sérieusement, mais ça se tente. Et ainsi avoir plus de temps à consacrer à mes enfants.

Trouver un équilibre moral, sûrement, apprendre à relativiser les évènements. Histoire de ne pas prendre de plein fouet toutes les émotions existantes.

Apprendre à ne pas garder pour moi mes ressentiments (je vous en parlais dans cet article) et dire les choses telles que je les ressens. Même si parfois, franchise et interactions sociales ne font pas bon ménage !

Vous voyez, rien d’extravagant (bon, ok, promis, j’arrêterai les Ferrero Rocher…au moins jusqu’aux prochaines fêtes !)

Donc pour moi, pas de résolution chiffrée, pas de date butoir pour parvenir à mes objectifs !

 

Et vous, avez-vous pris de « bonnes résolutions » ?

 

 

Maman de 4, overbookée, active ,et make up addict ! Billets d'humeurs, d'humour, coups de coeur et découvertes

19 Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :