Divertissements

Encanto – Mon avis

Encanto, le dernier né Disney, est là. L’affiche du film, colorée, et les bandes annonces rythmées m’avaient donné envie d’aller voir ça. Direction le cinéma ! Et petit résumé de ce que j’en ai pensé.

Durée du film 1h49

Synopsis :

La fantastique famille Madrigal, gérée par la sévère et exigeante « Abuela » est très particulière, puisque tous les membres de cette tribu ont des pouvoirs magiques. Tous, sauf Mirabel. Leur magnifique maison, surnommée affectueusement « casita » est magique également. Mais la magie est en danger. Mirabel décide alors de tout faire pour sauver « le miracle ».

Les personnages :

Comment vous dire, ils sont très très nombreux ! Disney a fait le pari osé de mettre en valeur non pas 1 ou 2 protagonistes, mais 12 ! Sur un premier visionnage, c’est un peu compliqué à assimiler, même si Mirabel nous les présente tous sur sa première chanson.

Mais comme je suis sympa, je vous ai fait ce superbe arbre généalogique pour tout comprendre !

Encanto Madrigal

Voilà donc tout la famille Madrigal, avec les maris (qui eux, n’ont aucun pouvoir). Chacun des Madrigal a reçu un don spécifique, comme la maman de Mirabel, par exemple, qui peut guérir les gens avec sa cuisine. Isabela, la sœur parfaite, est la reine des fleurs. Et je vous laisse découvrir les autres.

J’avais peur que tant de personnages soit un problème, et bien que certains soient moins présents à l’écran, moins approfondis, on peut quand même apprendre à les connaitre, apprécier l’histoire de chacun, et se prendre d’affection pour chacun d’eux, au travers de leurs chansons respectives.

Ceci dit, plusieurs visionnages ont été nécessaires pour les plus petits, pour bien comprendre la hiérarchie des Madrigal.

L’intrigue :

La première question que tout le monde se pose est pourquoi Mirabel n’a-t-elle pas de don ? Pourquoi ne faut-il pas parler de Bruno ?

Lorsque la chandelle magique, celle qui confère les dons, se met à vaciller, et que la magie commence à disparaitre, Mirabel va tout tenter pour sauver « le miracle ». Quel secret cache cette famille qui semble pourtant si parfaite ?

Cette intrigue initiale est plutôt basique, mais nous emmène dans une série d’aventures bien rythmées, et va permettre de creuser un peu pour comprendre petit à petit ce qui ne va pas chez les Madrigal. Elle est facile à comprendre au départ, mais je trouve que les raisons liées à ce problème sont un peu compliquées à comprendre pour les plus petits.

Encanto Mirabel

La morale :

Jamais de Disney sans morale, on le sait ! Ici, la morale est la famille avant tout, mais également la solidarité. Rien de bien surprenant chez Mickey, mais ici, ça prend tout son sens.

Les décors et la musique :

Le scénario se passe en Colombie, autant vous dire que tout est ultra coloré ! C’est festif, c’est chatoyant, aussi bien dans la nature que sur les tenues des personnages. Je ne suis pas spécialiste, mais j’ai lu beaucoup d’avis disant que les différentes traditions vestimentaires, culinaires, et certaines croyances Colombiennes ont été respectées.

Encanto casita
La jolie Casita des Madrigal

Les musiques, eh bien, idem. C’est rythmé, ça donne envie de danser ! Au premier visionnage, je me suis dit qu’il y avait vraiment beaucoup de chansons, voire même un tantinet trop. Finalement, avec le recule, je me rends compte que c’est juste que la première est vraiment très longue. Finalement, nous sommes tous tombés sous le charme des différentes chansons, et j’avoue (presque sans honte) que c’est devenu notre playlist du moment !

Evidemment, je ne pouvais pas faire cet article sans vous parler de la chanson devenue LE titre du film,« ne parlons pas de Bruno » . Ce titre vient de dépasser tous les records, passant d’abord devant légendaire « libérée délivrée » puis devant Aladin « ce rêve bleu ». Il a atteint la première place du prestigieux Billboard hot 100 américain. C’est vrai qu’il est envoûtant, entrainant, avec son air latino. Bon, ici, les enfants l’écoutent en boucle, et dans toutes les langues…..faut être patient !

Ps : Je suppose que maintenant vous l’avez en tête ! Ne me remerciez pas xd

Encanto Bruno Madrigal

Mais d’autres chansons valent le coup, comme « Columbia, mi Encanto », chanté par Carlos Vives (celle-là va vous faire danser, c’est sûr !) et « Dos oruguitas », que j’ai trouvé superbe et très touchante.

Le point noir de ces chansons est qu’il y a beaucoup de mots en espagnol, ce qui rend difficile la compréhension par les plus jeunes (beaucoup de balbutiements chez moi en tentant de chanter !)

Mon avis :

5 étoiles

Très bonne surprise pour moi, dans le sens où, avec Encanto, on sort de la traditionnelle princesse en détresse. On remarque bien que depuis quelques temps, Disney aime changer de décor, comme avec Coco, Raya, Vaiana….C’est rafraichissant, ça fait voyager, et ainsi toute la famille peut apprécier les nouvelles histoires, et s’identifier plus facilement aux personnages.

Encanto est original, le personnage principal est une fille simple et pourrait être n’importe qui. Le scénario comporte quelques petites « facilités», puisque certains éléments sont assez inexplicables, mais au final on s’en moque bien. Le film tient un bon rythme, sans temps morts. Il y des sentiments, de l’humour, des situations tristes ou cocasses.

Avec Encanto, Disney casse les codes du « méchant » traditionnel. Au-delà des préjugés et des « on dit », on est surpris par la tournure des évènements.

Pour moi un excellent moment, mes deux garçons sont complètement fan, en particulier mon tout petit, qui, je pense, a été très touché par la simplicité de Mirabel, la beauté de la maison, et le final magnifique.

Maman de 4, overbookée, active ,et make up addict ! Billets d'humeurs, d'humour, coups de coeur et découvertes

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :