confinement corona virus
Billets d'humeur,  Confinement

Récit d’un confinement- Jour 14- Apprentis instituteurs

Jour 14 du confinement, un peu plus pour nos enfants scolarisés. Et chaque jour, les mails des instituteurs déboulent sur nos boites, avec la jolie petite liste de cours et d’exercices, à imprimer. J’espère que vous aviez investi dans les cartouches d’encre, et que vous avez prévu de RE-investir dedans, parce que ce n’est pas fini….

A la maison, c’est respectivement « Moyenne section maternelle », CE1, terminale….(qui dit terminale dit BAC à la fin, si vous voyez ce que je veux dire…). Mon ainée, quant à elle, est en 1ère année de psycho à la fac. Si les deux grandes arrivent à s’autogérer via les réseaux, les visio, les révisions, les 2 petits, c’est une autre histoire.

Mais bon, quand faut y aller, faut y aller.

Le programme de la journée

C’est bien simple, on n’en fait pas ! Impossible en ce qui nous concerne, de tenir un programme bien carré, avec des horaires définis de cours, de pause, de goûter, de gym. Au mieux ça fonctionne 2 jours, et ensuite, quelque chose partira invariablement en sucette ! La seule chose qu’on leur fait faire absolument, c’est s’habiller le matin (eh oui, on n’est en confinement, pas en vacances hein !).

Ensuite, eh bien on fait comme on peut. Je travaille, donc c’est papa, coincé de force à la maison, qui gère. Et on galère. Donc le programme, il est vite passé aux oubliettes ! Après quelques jours de balbutiements et de système D, on a réussi à trouver un rythme. Un peu de maths, de français, un peu de sport, un peu de repos…. Quand je rentre du boulot, on fait le point sur les nouveaux mails de l’instit.

Et c’est un peu le cafouillis, y’a des copies partout ! J’ai pris un trieur, pour classer cours et exercices, maths et français…

Heureusement, l’instit donne des pistes d’apprentissage, leur manières habituelles de travailler en classe. Ca aide. Un peu.

Sinon, notre CE1 suit avec plaisir les cours donnés sur France 4 le matin. Il y a pris goût, s’installe de lui-même, cahier à la main, et travaille. Certains thèmes sont déjà connus, mais qu’importe, ça ne peut pas faire de mal un peu de révision.

Pour notre petit maternelle, la maîtresse donne aussi des pistes, mais là, c’est un peu plus simple je trouve. On fait attention à travailler les bases, les lettres déjà apprises, les lignes, les formes….et on dessine !

La pédagogie

Alors là, c’est une toute autre histoire ! On a beau être plein de bonne volonté, on n’est pas instituteurs ! Si papa est patient, moi je le suis beaucoup moins ^^

Et puis on ne va pas se mentir, notre relation parent/enfant est complètement différente de celle qui unit le maitre à son élève. Donc nos chérubins se font une joie de nous faire tourner en bourrique parfois. Si votre enfant est de nature à aimer bosser volontairement, ça va, mais s’il rechigne un tantinet, c’est l’occasion de quelques prises de tête !

Attention, en tant que parent, nous pourrions être tentés d’aller un tantinet trop vite et trop loin, leur apprendre de nouvelles choses. Je pense que c’est une erreur. Même si beaucoup de parents ont tendance à penser que leur enfant est « précoce » ou « en avance », ce serait les mettre dans une situation compliquée le jour de leur retour en classe.

Au final

Bref, je pense que chacun fait surtout comme il peut. Le plus important est de ne pas casser le rythme scolaire, faire comprendre à nos enfants que non, nous ne sommes pas en vacances, non, papa et maman ne sont pas comme le maitre ou la maitresse, mais qu’en ce moment, chacun doit donner du sien pour faire en sorte de maintenir la barque à peu près sur les flots.

Bien sûr on s’inquiète de la suite, en particulier pour les plus grandes, dont les examens sont cruciaux.

Et chez vous, ça se passe comment ? Vous arrivez à avancer, c’est tranquille ou sportif ? Vous avez des méthodes ?

Maman de 4, overbookée, active ,et make up addict ! Billets d'humeurs, d'humour, coups de coeur et découvertes

2 commentaires

  • Les tribulation d'une maman à la campagne

    Entre les classes virtuelles et mes visio boulot, pas facile !
    La visio ne fonctionne que sur mon ordi tout neuf (les 2 autres ordis que nous possédons sont vieux et c’est compliqué pour avoir le son ET l’image en même temps!) donc mon fils loupe des classes virtuelles quand je « travaille ».
    Bon la visio du prof de physique à 8h du mat……..on n’était pas réveillé!!!!
    Les devoirs tournent plutôt bien car c’est mon métier (je ne suis pas prof mais j’ai un boulot équivalent et tellement plus sympa!), j’ai même expliqué des notions de maths avant le prof de maths…..il est content, il a dit que j’avais bien travaillé !
    Mon fils est en 6ème et je trouve qu’il utilise trop sa calculatrice donc je lui ai expliqué comment faire une division à virgule sans…..un jour, il devra bien s’en passer et il faut qu’il soit autonome!
    Et oui, mon fils n’est pas mon apprenant et c’est compliqué aussi pour moi de le mettre au travail ! J’y arrive mieux au boulot!!!!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :