laissez les croire au père noël
Billets d'humeur,  Nos chers enfants

Laissez les croire au père Noël

Noël approche, et avec, l’éternel questionnement : Doit-on laisser nos enfants croire au père Noël ? Jusqu’à quel âge ? Est-ce bien sérieux ?

 

Chaque année, à l’approche de Noël, même combat ; nos petites têtes blondes commencent à rêver des cadeaux que le père Noël va leur apporter ; Ils font des listes, regardent encore plus attentivement les publicités à la télé, découpent des magazines et envoient leur lettre au père Noël*

C’est aussi le moment de commencer odieusement le chantage du père Noël (Si t’es pas sage,  il passera pas, il voit TOUT, gniark gniark !)

Les sapins illuminés font leur apparition, les marchés spécialisés fleurissent, les belles mélodies résonnent un peu partout, et pour peu que vous habitiez un endroit enneigé, la magie de Noël est complète.

 

Oui mais le père Noël, il n’existe pas…

 

Nous, adultes, avons compris (depuis un moment) que cavaler sur un traineau tiré par des rennes volants, et traverser la planète en une nuit pour délivrer des millions de cadeaux, c’est techniquement chaud bouillant, et même impossible (si si, je vous jure)

Nos chers enfants ne se doutent pas un instant que ce sont nous, ses parents, qui économisons pour pouvoir leur acheter leur « précieux », c’est nous qui courons en cachette dans tous les magasins de la ville pour trouver LE Graal tant convoité. Et qui restons éveillés jusqu’à pas d’heure pour emballer et finalement déposer sous le sapin tout ce petit trésor en mode ninja (pas de bruit de scotch !!! chuuuut, ne pose pas les cadeaux trop fort !!)

Si, pour des raisons diverses, financières, de temps, de distance, nous ne pouvons pas réaliser tout ou partie de leurs souhaits, ils peuvent être déçus et en vouloir au père Noël de ne pas les avoir entendus. C’est frustrant pour les enfants, et pour les parents qui ont fait le maximum.

 

Un peu de magie dans ce monde de brutes, ça fait toujours du bien

 

Et pourtant

 

Noël, comme je le disais, c’est avant tout la magie de l’esprit. Les sorties sous les illuminations, les décorations, les chansons, les belles tables, et souvent l’occasion d’une grande réunion familiale. C’est aussi l’excitation, l’attente, l’espoir. C’est croire que ce petit barbu, a l’air jovial, est le maitre du monde la nuit de Noël. Que lui seul a le pouvoir de décider si oui ou non nos enfants ont été assez sages pour recevoir leurs cadeaux.

C’est aussi, le matin de Noël, la cavalcade dans les escaliers, au réveil, pour découvrir avec des yeux émerveillés tous ces paquets gentiment déposés au pied du sapin, et voir qu’il a même grignoté le biscuit qu’on lui avait laissé pour égayer sa nuit mouvementée. Et c’est passer la journée entière à découvrir ses nouveaux jouets.

 

Alors, faut-il les laisser y croire ?

 

De manière totalement personnelle, je dis OUI ! Les laisser croire au père Noël, ce n’est pas, à mon sens, les baigner dans la naïveté et les faux espoirs. Ca n’est pas non plus leur manquer de respect. C’est tout simplement les laisser être des enfants, avec toute la candeur qui les caractérise. J’accepte volontiers de m’effacer, pour laisser la place au bonhomme en rouge, quand ils ouvrent leurs paquets.

 

laissez les croire au père Noël-2

 

J’aime voir leurs yeux pétiller, leur sourire s’étirer jusqu’aux oreilles. J’aime aussi échafauder des plans pour aller chercher les cadeaux, pour les faire aller se coucher le soir du réveillon, et mettre en scène le passage du père Noël. (Même si à la question : « Comment il fait le père Noël pour passer par la cheminée, elle est allumée, il va se brûler ! » j’ai parfois du mal à répondre haha)

La société ne leur fera pas de cadeaux plus tard, aussi je pense qu’il est important de leur laisser un peu de magie dans l’enfance, des bons souvenirs.

 

Et ensuite ?

 

Ensuite, les choses se font naturellement. Petit à petit, en grandissant, et surtout à l’école, nos enfants entendent plusieurs versions, dont la fameuse « le père Noël il existe pas ». Et c’est là qu’il faut être vraiment diplomate et attentionné. Pour mes 2 grandes (aujourd’hui ado et complices de mes mises en scène pour leurs petits frères), je n’ai pas menti lorsqu’elles m’ont dit avoir entendu qu’il n’existait pas. J’ai simplement dit qu’en effet, le père Noël était surtout une belle image de ce que représente Noël, et que même s’il n’existe pas vraiment, le plus important, c’est la magie qu’il provoque partout. Elles ont été déçues, bien sûr, sur le moment, puis c’est passé. J’ai survolé l’aspect technique et financier qui nous concerne. Elles l’ont compris seules, et je l’ai d’ailleurs vu dans leurs demandes de cadeaux l’année d’après, nettement plus « raisonnables ».

J’ai été un peu triste ce jour-là, une page se tournait. Mais l’arrivée des petits frères a relancé la machine ! Et lorsque leur tour viendra, je leur réexpliquerai la même chose.

Et même quand tout ce petit monde aura compris, nous continuerons à vivre Noël dans un esprit de magie et d’émerveillement. Parce que le reste de l’année, eh bien on galère suffisamment !

Vous l’aurez compris, j’aime Noël et ce que ça représente, et vous ? Laissez-vous vos enfants croire au père Noël, ou avez-vous choisi de leur expliquer très tôt ?

laissez les croire au père noël-3

 

 

*Pour info, l’envoi d’une lettre au Père Noël est gratuit (pas de timbre), n’importe quelle adresse notée sur l’enveloppe sera transmise au « secrétariat » du père Noël, à Libourne (33). Si c’est fait à temps, les enfants recevront une réponse.

Maman de 4, overbookée, active ,et make up addict ! Billets d'humeurs, d'humour, coups de coeur et découvertes

31 Comments

  • unemamandusuddanslenordaverous

    oh oui le jour même de la réception de 2 catalogues ma miss avait déjà parcouru les 2 et entouré pour elle et son petit frère elle est mignone de penser à lui ! bon par contre pour la lettre l’an dernier nous l’avons envoyé et avant eu une réponse 1 mois après noel ! un peu déçu, même pour vous dire j »étais plus déçu que ma fille, c’était la première fois qu’elle faisait la lettre au père noel mais bon cette année jspr qu’on aura une réponse avant noel lol

  • marine

    . Coucou, mes jumeaux ont déjà fait leur liste de noël.
    Enfin quand je parle de liste je dis plutôt 6 pages chacun ahah.
    Ils m’on posé énormément de questions sur le père noël, je leur es répondu avec mots à ma façon. Je trouve ça beau de les voir à 5 ans tout ému et timide face a ce personnage.

    • queenofthetribu

      Oui c’est exactement ca. Papa noël, c’est le maître du monde ! Nous, pas encore de liste, nous ne recevons bizarrement jamais de catalogue de jouets (promis c’est pas moi qui les enlève 😂). Je vais aller en chercher dans les magasins

  • Julie

    Je ne sais pas… Il est encore petit, je ne lui dirais pas qu’il existe ou qu’il n’existe pas… Dans mon souvenir j’étais tellement déçue et en colère qu’on se soit donné tant de mal pour me mentir…

    J’aviserai au moment venu… 😉

  • karinemademehappy

    J’ai personnellement décidé de croire en la magie de Noël… Alors, j’ai jalousement gardé le secret pour mes enfants, et même si Timéo est à présent dans la confidence, il continue de jouer le jeu pour sa petite soeur… et puis parce que c’est quand même vachement sympa de croire qu’un vieil homme barbu tout de rouge vêtu n’a qu’une seule idée en tête: faire plaisir et offrir des cadeaux sans rien attendre en retour!

  • gettinhope

    Très bel article. Je suis entièrement d’accord avec toi. Je pense que c’est important de laisser les enfants croire au Père Noël. Ça rajoute une touche de magie et de féerie. Je n’y voit aucun mal . Ils auront bien le temps de comprendre par la suite … pour moi l’enfance c’est une période où la magie et l’imagination ont une place très importante

  • angiebabyplanet

    pareil je dis OUI a la magie a l’innocence de l’enfance, ce n’est pas les prendre pour des jambons, c’est faire perdurer un peu la magie de noel

  • Smidge

    J’ai toujours un peu de mal à comprendre le pourquoi du comment de cette mascarade sur Noël.

    Vous leur faite croire aux fées, aux lutins et aux dragons aussi à vos enfants ? Pourtant, ça pourrait être tout aussi pertinent et magique !

    Et de toute façon, « l’esprit de Noël », ce n’est pas corrélé à ces mensonges.

    Ici, personne ne fait rien croire à personne. Mais ça n’empêche pas de raconter les histoires sur les légendes de Noël, et de réserver à ce moment une touche spéciale.

    Dans les jours et semaines qui précèdent Noël, les cadeaux (avec ou sans nom) arrivent petit à petit sous le sapin, chacun plaçant les siens quand il le juge bon (surtout quand il n’y a pas de témoins !).
    C’est ainsi que le sapin se retrouve entouré de cadeaux mystérieux, et qu’à chaque nouvelle apparition chacun soupèse, tâte, et se demande pour qui celui-là va être ! C’est une période de l’année assez drôle, qui n’empêche ni l’altère la « magie de Noël ».

    Et qui évite d’imposer de façon très arbitraire au petit Théo d’aller faire un bisou pour remercier tonton Marcel d’un cadeau que le Père Noël lui a apporté.

    • queenofthetribu

      Même si je ne suis pas totalement d accord, je rejoins complètement votre dernière phrase. Nous ne pourrions pas exiger de leur faire dire merci a quelqu’un en particulier 😊 bien sûr, quand ils n’y croiront plus, la magie de noël sera tjs là, avec également les belles histoires, et cette ambiance très spéciale, parce que j’y tiens 😊. Quant aux dragons, je suis la première a vouloir y croire 🙃

      • Smidge

        Mais même si c’est génial de vouloir croire aux dragons (et je comprends !), ça ne vient à l’idée de personne de monter des plans pour essayer de faire croire ça aux enfants (ce ne sont pourtant pas les évènements historiques qui manquent qu’on pourrait détourner pour y insérer un peu de dragonnerie !)

        Ce que je veux dire, c’est que la magie de Noël n’est pas liée à la croyance.

        Et puis, je sais pas… j’ai un peu de mal avec le fait de mentir sciemment à mes enfants, sur des périodes aussi longues en plus.
        On leur mentira bien assez plus tard sur tout un tas de sujets, j’aime autant ne pas optimiser dès l’enfance…

        • queenofthetribu

          Oui je comprends complètement ce point de vue, je mens ouvertement, et c’est pas très très joli, je le conçois. Je pense que je vois les choses de manière inverse, c’est à dire qu’ils vont prendre tellement cher plus tard, que j’ai envie de leur donner de la magie pendant qu’il en est encore temps. (Et puis, je suis allée a Disney la semaine dernière, et je suis sûre que le dragon que j’ai vu était vrai 😛—petite plaisanterie….)

          • Smidge

            Je comprends aussi ce souci de leur « donner de la magie pendant qu’il est encore temps ».

            Je leur en donne d’ailleurs, tout plein. C’est juste que ça n’a pas besoin de passer par ça 🙂

  • 3kleinegrenouilles

    Chez nous, le père Noël est un personnage de contes, comme la Reine des Neiges ou le grand méchant loup. Je n’aime pas cette idée de mentir à mes enfants et encore moins d’inclure l’aîné dans le mensonge envers ses petites sœurs.
    Je n’ai pas envie de leur donner une magie basée sur du mensonge et leur naïveté, je préfère qu’ils sachent que les cadeaux viennent des personnes qui les aiment, qui pensent à eux et se donnent du mal pour leur faire plaisir. Je trouve ça tellement plus magique de savoir qu’on est aimé.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :