chasse aux VEO
Billets d'humeur,  Nos chers enfants

La chasse aux VEO va-t-elle trop loin ?

Ca y est, je suis en pétard. Et quand je suis en pétard, j’écris ! Vous vous demandez sûrement pourquoi ? Non ? Bon, eh bien je vais vous le dire quand même :p

Je grogne après cette nouvelle « lubie » qu’est la VEO. Oui je parle bien de lubie, vu qu’on voit ça fleurir partout, à toutes les sauces, parfois hors contexte, souvent accompagné de commentaires horriblement méchants. Un peu comme les périodes « new age », « green », « vegan », aujourd’hui, la mode est au #stopVEO

 

La VEO c’est quoi ?

Clairement ça veut dire Violence Educative Ordinaire. J’en parlais déjà à ici (et je me rends compte que je devais déjà être furax quand j’ai écrit cet article haha) C’est le fait de gifler, donner une fessée, une tape sur la main, mettre au coin, punir ou crier, et j’en passe, pour l’éduquer. Il est évident que frapper son enfant, c’est n’importe quoi, mais déjà dans cet ancien article, je donnais mon avis sur le fait de punir ou non son enfant (comme le mettre au coin).

Bref, aujourd’hui je parle de VEO, mais dans un autre contexte : Les réseaux sociaux

 

Pourquoi tu râles alors ?

Je râle, parce que partout, maintenant, sur la toile, on voit des tas de « super mamans » s’offusquer (je cite) de voir que certains parents puissent crier sur leur enfant. Ou pire, qu’ils les PUNISSENT (au bûcher, hérétiques !!). A grands renforts de smileys à la tête choquée, elles ne comprennent pas qu’une maman avoue qu’elle a déjà crié pour se faire entendre. Et clairement, ça me gonfle. Mais vraiment.

 

Quelle image essayent-elles de faire passer ?

« Moi je suis parfaite, je ne crie jamais, je suis toujours zen, je fais partie de la secte Montessori, parce que c’est mode, mes enfants sont peignés et pas un cheveu ne dépasse en fin de journée, ils parlent déjà 3 langues et nous ouvrons des cellules psychologiques ou des groupes de parole les rares fois où ils font une bêtise »

 

Non, non, non !! Désolée, mais ce genre de message, c’est un peu comme les bombasses photoshopées, ce n’est pas la vraie vie. Et en plus ça nous complexe. Si si.

 

Dans la vraie vie

Dans la vraie vie, les mamans (et les papas) peuvent être confrontés à des situations où la parole et les tentatives de négociations n’ont rien donné. Où le petit chérubin a clairement décidé de n’en faire qu’à sa tête, et que oui, les parents, même les plus patients, finissent par crier…pour se faire entendre…pour signaler un danger imminent…ou vont inciter l’enfant à aller se « poser » dans un coin, pour un temps calme, histoire d’apaiser l’atmosphère. Quel parent n’a jamais crié ou élevé la voix sur son enfant ? Quel parent n’en a jamais eu marre à un moment donné ?

Toujours dans la vraie vie, lorsque pendant 1 minute, vous perdez votre enfant de vue dans un grand magasin (si si ça peut arriver, même en étant extrêmement prudent), eh bien la panique épidermique que vous avez ressentie vous fait lui hurler dessus quand vous le trouvez.

Un parent peut aussi, à certains moments, être totalement épuisé, par un BABI (Bébé Aux Besoins Intenses), un enfant très très actif, cumulé avec le boulot, la maison… Et crier un soir, parce qu’il a la tête qui va exploser.

Ou plus simplement, dans le cas d’une maison bien vivante (la mienne par exemple), et pleine d’enfants (toujours la mienne), lorsque tout ce petit monde crie, joue, et qu’une maman (moi) demande pour la 28ème fois calmement de passer à table, eh bien au bout d’un moment, elle crie…

 

Les réseaux sociaux, le piège

On est d’accord, critiquer et fustiger, c’est bien plus facile à faire derrière un écran, caché derrière un profil. Et c’est ce qu’il se passe sur les réseaux. On ne peut plus rien dire sans être jugée, mise à mal, parfois pour une image, un texte, une anecdote.

Pour la petite histoire, j’ai moi-même perdu une abonnée, qui avait été « scandalisée » par mes propos . J’avais juste dit que ma fille, étant nourrisson, était moche, et qu’aujourd’hui elle était une magnifique jeune fille. J’ai expliqué à cette personne que c’était une boutade entre ma fille et moi, qu’elle le vivait même très bien, la dame a quitté ma page. J’estime qu’estampiller mes dires de propos suicidaires, c’est légèrement gros quand même (Et au passage, avouons que non, tous les nourrissons ne sont pas beaux :p) Stop ! C’est pour rire !! Enfin….

J’aimerais juste savoir, par curiosité, quelle véritable vie de famille se cache derrière les clichés « moments de vie » Instagram, si parfaits, que l’on peut voir…

Bref, aujourd’hui, tout est scruté, sorti du contexte, mal vu. Les hashtags #stopveo pullulent absolument partout, et certaines posent ça là sans même savoir réellement de quoi il s’agit, au fond.

Cette hypocrisie 2.0 me gêne beaucoup (Mince, ça je l’avais déjà dit dans mon précédent article, comme quoi, ça me gêne vraiment beaucoup !)

Parce qu’il faut conclure, je dirais ceci : NON à la violence physique et psychologique sur les enfants (évidemment), mais NON aussi au jugement hâtif, à la disproportion des réactions sur les réseaux, NON à la mise au pilori des mamans et papas qui osent exprimer leur ras-le-bol parfois. Regardons chez nous avant de juger chez les autres. Il y a les VEO, certes, mais il y a aussi les abus à ce sujet.

 

 

 

chasse aux VEO

Maman de 4, overbookée, active ,et make up addict ! Billets d'humeurs, d'humour, coups de coeur et découvertes

25 Comments

  • Sabrina

    Lol il y a 2 jours j’ai commenté un article qui était pour la suppression de la fessée et j’ai oser dire que même si personnellement je préfère punir mes enfants à leur mettre une fessée que pour moi cela reste quand même de l’éducation ! Je préfère mettre une fessée à l’un de mes enfants que d’en recevoir une lorsqu’ils auront 15ans.
    J’ai pris des gifles et je suis là et ne suis pas spécialement pour mais je peux tout à fait comprendre qu’un parent arrive jusque là. Les enfants d’aujourd’hui sont durs il ne faut pas tout leur laisser faire

  • Moji Mojette

    Toujours criant de vérités et tellement deculpabilisant! Encore encore encore! A toutes les mamans qui font de leur mieux et même que parfois ça suffit pas, on est juste normale, no stress, c’est ça la vraie vie, des hauts, des bas, des larmes et des joies mais toujours de l’amour et l’envie de faire les choses bien <3

  • Lo

    Disons que dans un monde idéal je serais toujours calme mais qu’il arrive d’être… Humain? Et dincerermsie’ 4 ans et demi de parentalité j’ai du crier moins d’une dueadizde fois et je trouve que c’est déjà trop :/

  • Johanna au presque parfait

    ici on tempête, on crie et on met à l’écart cette petite personne de 4 ans qui a déjà la puissance vocale de la Castafiore.
    Dès fois les parents auraient dû être plus patients et regrettent.

    Ben dans ce cas, on s’excuse auprès des enfants.

    Le droit à l’erreur, c’est aussi une valeur à transmettre, non?!
    Bises

  • enfancejoyeuse

    Je trouve ça bien que l’on échange autour des VEO, que ça créé des discussions, que ça enrichisse chaque point de vue. Par contre, je te rejoins, je n’admets pas qu’on s’en serve pour faire culpabiliser ou pointer du doigt tel ou tel parent. Et avec les réseaux sociaux, ça va malheureusement un peu trop vite dans ce sens là….

  • familyfirstfrance

    Hello, je suis tout à fait d’accord avec toi. J’ai d’ailleurs fait un post sur Instagram il y’a quelques jours où je demandais, la fessée pour ou contre ? Et les commentaires de mes abonnés entre eux étaient explosifs, entre les contre et ceux qui avouent donner des petites tapes quand c’est nécessaire sans pour autant être violent.

    • queenofthetribu

      Ouh là oui, il y a des questions a ne pas poser sur le web haha 😂 moi j’ai explosé hier en regardant une page, sur fb… Ca m’a mis en colère, mais ca m’a inspirée 😛 je file voir ton insta

  • Sarah

    Aujourdhui avec les reseaux tout prend une ampleur de fifou, j’avoue du coup ne quasiment plus rien montrer de personnel par peur des represailles. Merci en tout cas pour ce bel article qui fait decupabiliser.

  • jaylzafamily

    Coucou! Un article que j’aurais pu écrire! Mdr. Ces parents parfaits n’ont pas une Tchoupine en guise d’enfant. Lol. (Pour la petite anecdote rigolote, j’ai « perdu » une abonnée parce que j’avais dit que mon fils « et ses 67 dents » faisaient je ne sais plus trop quoi. Elle m’a dit « vous vous êtes trompée sur le 67 non? »… J’ai répondu que c’était une blague (déconne, tu as déjà vu une bouche avec 67 dents?!) pour dire qu’il avait eu 6 dents d’un coup, et donc que ça faisait un sourire très denté lol. Comme quoi, les gens se braquent pour pas grand chose!)

  • blog2mamans

    Bon je t’avoue que ça me met un peu mal à l’aise, je me reconnais beaucoup dans le mouvement de lutte contre les VEO et, à vrai dire, je me revendique comme tel. Mais je peux entendre que ce ne soit pas le cas de tout le monde.

    • queenofthetribu

      Alors en fait, je ne suis pas du tout une pro VEO lol.ce qui m’a vraiment mise en pétard, c’est la proportion de fou que ca avait pris sur une publi. Très honnêtement le ton était hyper exagéré, d’ailleurs tout le monde sans exception le lui a dit. Il faut lutter, bien sûr, mais là c’était franchement abusé lol

  • Maloli-Rose family

    Oh ENFIN ! Merci, merci parce que je pense exactement la même chose que toi! Il est impensable chez moi de frapper un enfant mais je ne comprends pas comment il peut être possible de ne jamais élever la voix (surtout quand ils sont 3 a crier a côté de toi et que toi même tu ne t’entend pas parler) ni comment on peut dire qu’une punition est une violence non je ne suis pas d’accord . Alors merci de m’enlever cette vilaine culpabilité.

    • queenofthetribu

      Haha eh bien écoute, de rien 😊 j’ai explosé de colère en lisant un truc de maman «outrée» qu’on puisse crier…. ben moi je crie, et toc

  • Sabrata Busy Maman

    Tu as complètement raison dans ce que tu dis.
    La parentalité positive je suis d’accord. Par contre les enfants ont besoin de limite qui passe par parfois des punitions lorsqu’ils dépassent les bornes.
    Personnellement je me sens pas coupable de punir mes enfants lorsqu’ils vont trop loin.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :