Billets d'humeur,  Lifestyle

Suis-je égoïste de penser à moi ?

C’est une question importante, en particulier quand on est maman d’une grande tribu (ou maman tout court)… Est-ce égoïste de penser à soi ? De vouloir du temps pour soi ? D’avoir envie d’être seule à certains    moments ?

Lorsque j’en discute avec certaines personnes, j’ai souvent l’impression d’être une extraterrestre, parce que j’ai un avis assez tranché sur la question.

 

Tu as fait des enfants, tu les assumes

 

Évidemment, j’assume mes enfants, je les ai portés, chéris dès le départ, j’ai même pas mal dégusté pour les mettre au monde lol, je suis là pour eux, au quotidien, jour et nuit, dans toute situation. Ils sont le fruit d’un choix précis, posé et réfléchi. Ils ont effectivement totalement bouleversé ma vie, ma manière d’être, mes motivations et mes choix d’avenir.

Vivre avec une tribu dans une grande maison n’est jamais vraiment simple, beaucoup de choses à faire, à gérer, à programmer. Nous sommes souvent « à la course », nous avons dû acheter un monospace, revoir la taille de la maison, économiser un max pour pouvoir partir en vacances ensemble.

Mais les contraintes et choix sont les mêmes avec une famille dite « de taille normale », ce n’est pas une spécialité de « tribu ».

Et donc notre vie actuelle s’articule tout naturellement, et comme tout le monde, autour des enfants, la crèche, l’école, l’internat, les demandes personnelles des enfants, leurs besoins.

 

Je suis une mère, mais aussi une femme

 

Et c’est là que les ennuis commencent ^^ Etre mère c’est bien sûr tout faire pour ses enfants, mais c’est aussi ne pas oublier qu’on a été, et qu’on est encore UNE FEMME. Une épouse, une amante, une copine.

Pour la petite histoire, j’ai longtemps, très longtemps, et surtout avec mes deux derniers, oublié d’être autre chose qu’une mère. Les enfants et la maison étaient mon unique priorité. J’ai eu une période de congé parental, suivie d’un retour au travail en usine (horaires très tôt le matin). Et pendant toutes ces années, petit à petit, je suis passée au dernier plan. Et l’engrenage s’étant installé, progressivement j’ai perdu l’envie de sortir, de voir du monde, de prendre soin de moi, de me maquiller…. Quel intérêt puisque de toute façon tout mon temps était consacré à ma vie de mère ?

Et puis, peut être après un déclic, j’ai recommencé à prendre du temps pour MOI, rien que pour MOI.

Je me suis doucement réhabituée à m’habiller de manière un peu plus sophistiquée que le jogging baskets (même si j’exagère un peu, je n’en étais pas loin), faire un peu de make up, aller voir des copines. Sans les enfants, au détour d’une journée de travail qui se finissait plus tôt que prévu, ou un weekend pendant que papa est à la maison… Et ça fait du bien !!

« Il faut dire les choses franchement, on a beau adorer nos enfants, eh bien parfois ils nous crèvent.
Clairement. »

Pendant les vacances scolaires, je n’ai aucun complexe à envoyer les enfants chez les grands parents, qui habitent tous un peu loin, pour plusieurs jours ! D’une part parce que c’est important pour eux (enfants et grands parents), d’autre part ça me permet tout simplement de « respirer ». Il faut dire les choses franchement, on a beau adorer nos enfants, eh bien parfois ils nous crèvent. Clairement. Et puis croyez-moi, les enfants ne s’en portent pas plus mal, chez les papi-mamie c’est toujours mieux, hein, il n’y a pas (ou peu) d’interdiction ^^

Ça leur permet également de se couper un peu de nous, et de se construire dans d’autres contextes. Et donc pendant ce temps-là, je peux mettre la musique à fond, hurler à tue-tête, décider de rentrer très taaaard de chez une copine, ne pas faire à manger si je n’ai pas envie.

Et ça fait un bien fou !!!

Bien sûr j’appelle pour prendre des nouvelles, (bien que je parte du principe que si ça n’allait pas, je le saurais bien assez tôt). J’essaye de ne pas trop parler aux enfants, pour ne pas créer de manque justement, et une éventuelle crise de larmes que mamie ou papy devront gérer après l’appel.

Et puis au retour, quel bonheur de se retrouver ! On a plein de choses à se dire, tout le monde est heureux, reposé.

 

Ca marche aussi pour le couple

 

Évidemment, il faut aussi se retrouver en tant que femme à part entière, mais ne pas oublier papa, qui est un homme aussi ^^ Et pour cela, nous n’hésitons pas à faire appel à une baby sitter un samedi par ci par là, assez rarement quand même,  pour sortir tous les deux, un resto, un ciné, une simple balade.

* Dernièrement on a laissé les petits chez ma belle-mère, pour se prendre un hôtel 30 km plus loin, pendant 2 jours…. Ce n’est pas grand-chose, on n’était pas loin, et pourtant, cet hôtel-spa nous a fait le plus grand bien, juste parce qu’on était tous les deux.

* Nous avons également prévu de partir en voyage, tous les deux, comme une mini lune de miel pour gens non mariés J

Pour conclure, je dirais que j’assume totalement le fait de laisser mes enfants à d’autres personnes, pour me ressourcer, m’apaiser, me retrouver, et justement, à la suite de ça, être bien plus « fraiche » et réceptive pour mes enfants.

L’idée peut choquer, mon opinion est assez controversée et parfois certaines conversations peuvent s’avérer « animées ».

Et vous, le faites-vous ? Trouvez-vous égoïste de réclamer du temps pour soi quand on a choisi d’avoir des enfants ?

Maman de 4, overbookée, active ,et make up addict ! Billets d'humeurs, d'humour, coups de coeur et découvertes

20 Comments

  • Sab

    Alors moi je suis tout à fait d’accord .
    Oui on est maman, parents, mais prendre du temps pour soi est bénéfique pour tous.
    Je pourrai je les ferai garder plus souvent hi hi

  • Audrey

    J’assume apprécier les moments où mes parents prennent mes fils en vacances même si c’est une courte durée.
    Je souffle ! J’en profite pas vraiment car ce sont les jours où je travaille… Mais le soir ne pas devoir gérer les disputes, les douches et cie est un tel plaisir 😁

  • Lili

    Bonsoir,

    Non je ne trouve pas du tout cela égoïste. Au contraire. Prendre du temps pour soi c’est aussi protéger ses enfants et sa famille. Car un maman stressée, surmenée ou encore énervée ce n’est pas ce qu’il y a de mieux pour eux. Alors autant être bien dans sa peau et sa tête pour assurer le bonheur de sa famille 🙂

    Belle soirée à toi, Lili

  • unbrindemaman

    Coucou Catherine,
    Moi je ne trouve pas cela égoiste de penser comme cela. Je peux très bien le comprendre même si je fonctionne complètement différemment. Pour le moment mon bébé n’a pas encore 1 an et j’ai beaucoup beaucoup de mal à m’en séparer. Je ne me sent pas étouffée par cette situation. Nous avons une configuration différent, dans ton cas, avec une famille nombreuse, plusieurs « grands » enfants, je peut aisément comprendre tes choix. Je ne juge aucun type de maman, celles qui ont besoin de souffler et de se retrouver seule ou à deux, celles qui sont skotché à leurs enfants 24/24…
    Je pense qu’il y a des phases aussi selon l’âge de l’enfant.
    Merci pour cet article, dire que je n’étais pas encore inscrite à ton blog ! C’est chose faite 😉
    EM.

  • Gettin Hope

    J’ai adoré ton article. A l’qrivee De baby love dans un peu plus d’un mois j’ai peur de m’oublier également. Déjà parce que c’est un gros changement de vie un premier bébé . Mais aussi parce que j’ai décider de rester à la maison au moins la première année et plus si je le peut .
    Bisous Olenka

    • queenofthetribu

      Merci 😘 les premiers temps ce n’est pas pareil je trouve, c’est vraiment quand ca dure….encore Et encore…. pour mon premier garçon, j’avoue que j’ai eu du mal a le lâcher, c’était bien plus dur que pour mes filles bizarrement. Donc je crois qu’on a des phases en fait

  • Charlotte

    Je trouve ça tout à fait normal ce que tu dis et ce que tu fais, il ne faut pas se dire que tu n’es qu’une maman. Je garde de temps en temps ma nièce et mon neveu pour laisser du temps à ma sœur et son mari, et je trouve ça tout à fait logique, et les grand-parents aussi d’ailleurs 🙂

  • Marie

    Je ne trouve ça égoïste… c’est juste prendre soin de soi! 🙂 je fais ça très souvent depuis que j’ai pris conscience de l’importance d’etre Bien pour s’iccuper Correctement des autres! Article très sympa!

  • MamanDe4

    L’équilibre n’est pas facile à tenir quand on est maman. C’est nécessaire de penser à soi ou à son couple. Les enfants le comprennent aussi !
    On a été à Berlin 3 jours à 2 en avril. La séparation m’a été difficile, et ensuite on a beaucoup profité à 2. on revient plus fort après 😉

  • Mamsnounou

    Coucou la Queen,
    J’ai beaucoup aimé ton article et te comprends parfaitement ! Je trouve ta réflexion très juste et pour l’équilibre de tout le monde, il est important de pouvoir se ressourcer seule et en couple. Moi j’ai eu le déclic après avoir allaité ma fille 9 mois. J’ai eu besoin de reprendre possession de moi même et de retrouver mon couple. Aucune culpabilité puisque nous faisons tous les jours le maximum pour eux 😉

  • leti

    Comme je te le disais, j’ai dévoré ton article. Je me retrouve tellement… et ton humour est excellent.
    En fait, nous sommes des jongleuses. Femme, maman, épouse et nous jonglons avec ces rôles
    Passe un bon wd

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :